Les différents types de mandats dans la vente d’un bien immobilier

Agence immobilière présente partout en France et à l'étranger

Selon la législation française, avant qu’une agence immobilière ne prenne en charge la vente d’une maison, d’un appartement ou autre, il est nécessaire qu’un contrat appelé mandat de vente soit établi entre elle et le propriétaire. Mais quels sont les différents types et en quoi sont-ils nécessaires ?

Le mandat simple

C’est le type de mandat dont les modalités limitent l’engagement entre les deux partis, ce qui lui vaut d’être « détesté » par les agences immobilières. Ce contrat de non-exclusivité ou mandat simple permet au propriétaire de faire appel aux prestations de plusieurs professionnels immobiliers en même temps. Ainsi, il est possible de signer différents mandats de vente simples auprès de différentes agences. Mais dans le cas où il trouve un acheteur lui-même, il pourra conclure la vente sans y référer avec les cabinets avec lesquels il a signé. L’avantage du mandat simple c’est que le propriétaire augmente les possibilités de canaux de diffusion pour une visibilité maximum, ainsi que de traiter avec autant d’agences qu’il voudra et seule celle qui réalise la vente sera rémunérée. Mais dans le cas où un acquéreur est passé par une agence pour la visite, mais décide de conclure le marché entre particuliers, elle aura tout à fait le droit de réclamer une commission sur la vente, plus les dommages et intérêts au vendeur. Ce dernier n’a donc pas intérêt à faire le malin sous peine d’avoir des problèmes.

Le mandat de vente exclusif

En opposition avec le mandat simple, celui de vente exclusif constitue un engagement ferme entre le propriétaire et l’agence immobilière. Et au contraire du premier contrat vu précédemment, faire des accords avec plusieurs agences est absolument proscrit. Ici, c’est le propriétaire qui se retrouve dans une légère position de faiblesse, car la visibilité ne se limite donc plus qu’à un seul canal. Il n’est aussi plus en mesure de vendre lui-même sa propriété durant le contrat qui dure 3 mois par défaut. Mais il est possible de revoir cette durée à la baisse. Si le principe du mandat exclusif peut paraître contraignant par rapport au mandat simple, il ne faut pas oublier qu’il comprend aussi de nombreux avantages. En effet, l’agence sera plus motivée à chercher les meilleures offres, car c’est la seule qui recevra la commission, et il est possible de mettre facilement un terme au contrat si les prestations dont il bénéficie ne conviennent pas au propriétaire.

Les agences immobilières sont obligées de signer des mandats de vente si elles veulent ajouter des biens à leur catalogue, c’est indispensable. Pour les propriétaires qui souhaitent y faire inscrire leurs biens, il est nécessaire pour eux de choisir entre ces deux types de mandats selon leurs besoins et leurs convenances.