Les différentes aides financières pour devenir propriétaire d’un bien immobilier

Agence immobilière présente partout en France et à l'étranger

L’acquisition d’une maison ou d’un appartement reste l’un des principaux objectifs de nombreux ménages en France. Nous savons tous que le fait  d’acheter son logement est considéré comme une garantie de sécurité, la  création d’un patrimoine pour soi et surtout pour ses descendants. Mais les grands obstacles sont les moyens financiers, car un tel projet nécessite une grosse somme d’argent. Pour votre souhait, il existe plusieurs aides financières disponibles pour les particuliers.

Le prêt à taux zéro

Pour profiter de cette offre, il est de mise de respecter certaines conditions. Vous pouvez bénéficier de ce prêt lorsque vous n’avez pas d’une résidence principale dans les deux années précédentes l’émission de cette offre de prêt. Cependant, il y a de nombreuses exceptions par exemple, pour  les personnes titulaires d’une carte d’invalidité. Les revenus de votre foyer fiscal ne doivent pas être supérieurs au plafond de vos ressources. Sachez que ce montant varie suivant la zone géographique et la composition du ménage. Le bien concerné doit être une maison neuve ou assimilée et se localise en principe dans les zones géographiques A, A bis, B1 ou B2. Notons que le logement acheté doit être dédié pour votre résidence principale jusqu’ à l’arrivée du terme du remboursement de votre prêt. Donc, il ne peut pas faire l’objet d’une location sauf en cas de chômage, divorce ou mobilité professionnelle. Il faut noter que la valeur totale du prêt ne peut pas excéder de 40% du montant total de l’achat. Et sa durée varie de 12 à 25 ans selon la zone géographique et le quotient familial.

Le prêt d’accession sociale

Dans ce type d’emprunt, il est important de savoir que les revenus du ménage ne doivent pas excéder un plafond de ressources fixé par arrêté, qui varient selon la composition du foyer et la zone géographique. Les bénéficiaires sont les personnes qui veulent acquérir leur résidence principale et ceux qui désirent effectuer des travaux pour le bien  en leur possession. Ce prêt  permet aussi de financer des travaux d’une valeur de 4 000 euros au moins pour votre résidence actuelle. Le bien immobilier acheté doit être :

  • Un logement neuf ;
  • Un logement ancien (achat ou travaux) ;
  • Un terrain nu pour construire une maison ;

Sachez que cette offre de prêt est disponible dans de nombreux organismes bancaires, mais à des taux qui  ne dépassent pas le maximum réglementé. Sa valeur peut couvrir 100% du montant total de votre transaction. Notons que le délai du prêt est prévu entre 5 à 30 ans, avec une option de prolongement jusqu’à 35 ans au maximum.

Le prêt du plan d’épargne logement

Les bénéficiaires de ce prêt sont les personnes qui ont ouvert un plan d’épargne logement au sein de leur banque. Cette épargne bloquée durant certains délais ouvre droit à un prêt avec un taux préférentiel. Le logement acheté,  neuf ou ancien, doit être destiné pour votre résidence principale. Sachez qu’il peut aussi financer des travaux dans votre habitation actuelle. Le montant de ce prêt s’élève généralement d’un montant de 92 000 euros, remboursable pendant une durée de 2 à 15 ans. Notons qu’il existe encore d’autres aides financières très avantageuses comme le prêt conventionné, le compte épargne logement, le prêt aux fonctionnaires, et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *