Les démarchés nécessaires pour réussir votre achat immobilier

Agence immobilière présente partout en France et à l'étranger

Acquérir un bien immobilier reste toujours une très grande aventure, peu importe s’il s’agit d’un premier achat, d’un bien secondaire ou autre. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de préparer un plan d’action afin que rien ne soit laissé au hasard. Un achat immobilier est une opération capitale dans votre vie, alors, il faut suivre des étapes.

Détermination des besoins

Il est d’abord important de poser ces quelques questions par exemple, vous achetez dans le but de revendre ou d’étoffer votre patrimoine ? Désirez-vous acquérir un bien dans un endroit bien précis ? Voulez-vous occuper ou louer l’immeuble ? Donner des réponses pertinentes à toutes ces questions vous permettra de réduire votre domaine de recherche et de concrétiser le bien idéal par rapport à vos attentes. Si le bien est acheté pour effectuer un investissement locatif, il doit s’accorder parfaitement à la demande sur le marché locatif comme proche des bureaux administratifs ou d’une université. Lorsqu’il s’agit d’une action pour une revente après des années, vous devez évaluer l’évolution des coûts de l’immobilier dans la localité ciblée.

Estimation du budget requis

Les prix d’un logement sur le marché sont très variables suivant l’offre et la demande. Alors pour éviter les déceptions, il est de rigueur de savoir à l’avance votre capacité d’achat c’est-à-dire votre budget alloué à cette opération. Cette étape consiste à définir exactement votre budget et votre capacité d’emprunt. Pour le premier, le montant de votre apport personnel doit être connu comme votre épargne, l’existence d’une aide familiale ou une donation. Quant au dernier, il concerne le montant prévisionnel de votre emprunt immobilier selon votre situation professionnelle et ses évolutions. Il ne faut pas aussi perdre de vue votre possibilité de remboursement dans le futur, car en principe, un prêt signifie une souscription à long terme.

Analyse des éventuelles aides

Notons également que le financement de votre future maison peut faciliter par les différentes aides de l’État ou des dispositifs bancaires comme :

  • Le prêt épargne logement : il peut financer l’achat de votre résidence principale lorsque vous avez un plan d’épargne ou compte logement depuis quatre ans. Le taux est bien réglementé et en ce moment, il est de 3.20%.
  • Le prêt conventionné : il est validé sans condition de moyens pour un taux d’intérêt plus bas que la moyenne générale. Il donne l’occasion d’acquérir ou de bâtir votre résidence principale, mais vous devrez l’habiter moins d’un an après son achat ou le terme des travaux.
  • Le prêt à taux zéro : il vous aide quand vous êtes à la recherche de votre premier achat.
  • Le prêt d’accession sociale : c’est un taux réglementé qui concerne les primo accédants.
  • L’aide personnalisée au logement : elle sera versée pour vous si vous jouissez d’un prêt conventionné, prêt à taux zéro ou prêt d’accession sociale.

Recherche et conclusion de l’achat

Avec le budget en tête, vous pouvez désormais commencer la recherche et entamer les visites si le bien vous intéresse. Pour être efficaces, nous vous recommandons de faire appel à des agences immobilières et de regarder régulièrement les annonces des particuliers. N’oubliez pas aussi de se renseigner auprès du voisinage et de multiplier les comparaisons en termes des prix, du lieu, de la maison et autres. Faites plusieurs visites à la fois et n’hésitez pas de poser des questions si nécessaire.

Quand vous avez réussi à trouver la maison de vos rêves, engagez tout de suite les formalités nécessaires à l’achat comme la signature d’un avant-contrat, le dépôt de votre demande d’emprunt, la signature de l’offre de prêt, la prise de contact avec le notaire et à la fin, la conclusion de la convention de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *