La cession ou la prise en charge de bail

Agence immobilière présente partout en France et à l'étranger

Une reprise de bail se produira lorsqu’un nouveau locataire prend en charge la durée restante du bail d’un locataire sortant. Elle est en contradiction avec la sous-location. Le locataire initial demeure responsable du paiement du loyer et de l’état de l’appartement. Avant d’en procéder, il est mieux de savoir plus sur la prise en charge d’un bail.

La prise en charge du bail face au bail existant

Avant de publier une annonce pour une reprise de bail, vérifiez votre contrat de location pour vous assurer qu’il est autorisé. Le contrat de location peut stipuler qu’une cession de bail n’est pas autorisée. Alors, une résiliation de bail est préférable. Même si votre contrat exclut la prise en charge d’un bail, expliquez la situation à votre propriétaire. Mais peu importe ce que dit le bail, tendez toujours la main à votre propriétaire. Assurez-vous que vous êtes sur la même longueur d’onde. Votre propriétaire pourrait être compréhensif envers votre situation.

Le pourparler avec votre propriétaire

Discutez calmement avec votre propriétaire afin de faciliter le processus de prise en charge du bail. Vous pourrez avoir besoin de sa coopération pour une vérification de votre crédit ou pour remplir votre paperasse. Sinon, il aura le droit de doubler le loyer sur le bail existant si le locataire a effectué une reprise de bail sans son autorisation. Néanmoins, tous les pays n’ont pas les mêmes lois qui régissent les reprises de bail. Cependant, certains permettent au propriétaire d’établir des règles ou des pénalités concernant les reprises de bail.

L’offre des incitatifs au propriétaire

Comme dans le cas d’une sous-location, vous aurez plus de chance de trouver un nouveau locataire si vous assouplissez un peu l’entente, comme :

  • Couvrir le dépôt de garantie
  • Payer pour tout le mois même si vous déménagez au milieu du mois
  • Couvrir le coût de la demande et la vérification de crédit que le propriétaire exige pour un nouveau locataire

Vous devrez mentionner toutes les ententes de location lorsque vous signez le bail. Un rabais à court terme peut offrir un loyer moins cher qu’un autre appartement dans le même complexe.

La recherche d’un nouveau locataire pour la prise en charge du bail

Comme une sous-location, la reprise d’un bail ne doit être appliquée qu’avec l’approbation du propriétaire. Elle exige la recherche d’un locataire qualifié. Même si tout se déroule comme prévu, vous pouvez vous attendre à payer un mois de loyer supplémentaire. Les frais du processus de demande et les formalités administratives sont à la charge du nouveau locataire. Les demandes de reprise de bail sont courantes, mais avec pénalité. Il est probable que l’ancien locataire perd son dépôt de garantie ainsi que le loyer du mois prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *